Temps de lecture estimé : 2 minutes

Lors de son point hebdomadaire de ce jour, le ministre des solidarités et de la santé a annoncé  le placement de la Guadeloupe, et de la région d’Aix-Marseille en « zone d’alerte maximale. »

« En Guadeloupe le taux d’incidence a encore progressé depuis la semaine dernière, il est passé à 290 cas pour 100.000 habitants » a ainsi argué Olivier Veran, sur la base des derniers chiffres de l’ARS : 16 décès en une semaine, +1059 nouveaux cas, une centaine de personnes hospitalisées dont 24 en réanimation… Et un système hospitalier encore plus sous tension que d’habitude, nécessitant le déclenchement du niveau 6 du plan ORSAN.

« La situation continue de se dégrader et la circulation du virus atteint dans certains territoires des niveaux tels que le niveau de saturation hospitalière exige que nous prenions des mesures supplémentaires », a expliqué le ministre.

En conséquence de quoi, les territoires concernés se voient imposer la fermeture stricte des bars et des restaurants et des lieux culturels sans protocole sanitaire à compter de ce lundi 28 septembre et pour une période de deux semaines, avec toutefois l’assurance d’un soutien financier gouvernemental.

Saint-Martin est administrativement rattaché au territoire de santé guadeloupéen, la question se pose dès lors de savoir dans quelle mesure ces restrictions seront déclinées localement. La Directrice de l’ARS Guadeloupe tient conférence cet après-midi à Saint-Martin et devrait être en mesure de nous éclairer… ou pas !

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.