Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le Président de la Collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs, a participé ce mercredi 23 septembre 2020, à la réunion de coopération organisée en préfecture, en présence de la préfète déléguée Sylvie Feucher, la Première ministre de Sint Maarten Silveria Jacobs, la directrice de l’Agence Régionale de Santé de Guadeloupe et des îles du Nord, Valérie Denux et leurs équipes respectives.

Compétentes en matière de santé publique, les autorités de l’Etat et de Sint Maarten ont discuté de la mise en place de protocoles sanitaires conjoints aux deux parties de l’île dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid19. La création d’un centre de dépistage commun et l’application de règles sanitaires similaires ont animé les discussions. Le Président Daniel Gibbs est particulièrement satisfait de la tenue de cette réunion et de la volonté de coopération sanitaire affichée par les autorités de santé de Saint-Martin et Sint Maarten.

Le président, qui appelle cette coopération transfrontalière depuis plusieurs mois, a enjoint les autorités de santé d’agir vite, en concrétisant ce protocole de coopération sanitaire dans les meilleurs délais. Madame Denux a indiqué qu’elle ferait une proposition concrète à la Première ministre de Sint-Maarten, d’ici la fin de la semaine prochaine. Silveria Jacobs s’est montrée favorable à cette méthode.

Suite aux nouvelles restrictions annoncées par le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, qui a placé la Guadeloupe en zone d’alerte maximale et décidé de fermer les bars et les restaurants de l’archipel à partir de lundi 28 septembre, le Président Gibbs a rappelé les enjeux socio-économiques pour Saint-Martin si une telle mesure devait être appliquée.

Pour le Président, dans la mesure où les cas positifs ont baissé de façon significative sur les deux parties de l’île, où les restaurants de Sint Maarten sont ouverts, où les protocoles sont déjà stricts dans les établissements des deux parties de l’île et où une réflexion est actuellement en cours pour harmoniser les protocoles de prévention, il serait inopportun d’appliquer cette restriction.

L’autorité de santé a indiqué que pour l’heure ces nouvelles restrictions sont appliquées uniquement à la Guadeloupe. Les îles du Nord ne sont donc pas concernées.

Le président a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de renforcer les actions de prévention et les protocoles sanitaires sur notre territoire pour d’une part contenir la propagation du virus et confirmer les statistiques à la baisse enregistrées ces derniers jours, et d’autre part permettre aux socio-professionnels de rester en activité pour sauver leur entreprise.

« Alors que nous appelons cette coopération depuis le mois de mars, il est aujourd’hui urgent d’entrer pleinement dans une phase de coopération sanitaire concrète avec Sint Maarten. »

Le Président Gibbs demande expressément le parallélisme des formes et l’harmonisation des protocoles de dépistage, notamment sur les délais obligatoires de test pour l’entrée sur le territoire (72h pour les pays européens, 120h pour Sint Maarten). Il demande également que les autorités de santé se réunissent au plus vite pour déterminer les modalités techniques d’application des mesures conjointes (mode opératoire, lieu du Centre de dépistage, financement des opérations, mise en place d’un test rapide dans les deux aéroports, Princess Juliana et Grand Case L’Espérance).

Le Président Gibbs comme la Première Ministre Silveria Jacobs ont rappelé leurs priorités conjointes : protéger les populations, relancer l’économie sans relancer l’épidémie !

Sur ce dernier point, tout va dépendre du comportement de nos concitoyens.

« Si l’on veut éviter que les nouvelles restrictions pour les bars et les restaurants soient étendues à Saint-Martin, il va falloir agir en toute responsabilité, être encore plus respectueux des gestes barrières dans l’espace public et la sphère familiale, et ainsi empêcher l’épidémie de repartir à la hausse », a conclu le Président de la Collectivité qui appelle à la vigilance de tous dans ce contexte sanitaire tendu.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.