Temps de lecture estimé : 2 minutes

La Collectivité accueillera la Cour des comptes début octobre, dans le cadre de la préparation d’un rapport thématique sur la gestion de crise post-Irma

Sous la présidence de Gérard Terrien, la formation commune associant la Cour des comptes et les chambres territoriales des comptes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, réalisera du 10 au 17 octobre 2020 une mission thématique sur la gestion de crise et la reconstruction de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, après le passage de l’ouragan Irma, en septembre 2017.

Au même titre que la COM de St Barth et les services de l’Etat, la Collectivité de Saint-Martin recevra donc une délégation de la Cour des comptes, la semaine prochaine, chargée d’auditionner les cadres administratifs et les élus sur la relation partenariale entre les institutions et la mise en œuvre des politiques publiques de crise après le passage de l’ouragan Irma.

La gestion immédiate de la crise, la reconstruction du territoire, l’effectivité des aides annoncées et le suivi des décisions prises en Comité interministériel à la Reconstruction, la commande publique, l’action des directions directement impliquées dans la gestion de crise et celle des satellites (EEASM, Port, Aéroport, Semsamar), le rôle de l’AFD ainsi que le respect des dispositions des Protocoles Etat / COM des 6 et 21 Novembre 2017, sont autant de thèmes qui seront abordés lors de cette mission. Une étape fondamentale visant à clarifier les moyens dont l’état et la Collectivité ont pu se doter pour faire face à cette catastrophe naturelle majeure.

La Collectivité de Saint-Martin se tient avec l’ensemble de ses directeurs et services à l’entière disposition de la Cour des comptes afin de transmettre toutes les ressources et les documents utiles aux membres de la mission pour mener à bien ce rapport qui portera sur la gestion de crise par l’Etat et par la COM du cyclone Irma et de ses conséquences.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.