Temps de lecture estimé : 2 minutes

Nous les membres du MJP tenons à faire part de nos sentiments d’horreur et de révolte après l’assassinat immonde d’un professeur dans l’exercice de sa profession.

Cet acte ignoble endeuille la démocratie et la nation toute entière. Il est  nécessaire de souligner à cet instant qu’à STMartin, nous sommes tous aussi choqués par ce drame sordide. C’est ainsi que nous nous associons à la douleur de la famille et à l’ensemble du corps enseignant.

Nous évoluons dans une démocratie, où la liberté de conscience et la liberté d’expression sont reconnues comme des droits fondamentaux. De ce fait, nul n’est autorisé à penser qu’il peut porter atteinte à ces droits et valeurs humaines.

Nous tenons aussi à rappeler que l’école de la République, en dépit de ses imperfections, doit rester le lieu de la réflexion, de la transmission de savoir, de la construction de l’esprit et de la rationalité  pour l’émancipation de toutes et de tous.

Et, comme beaucoup d’autres l’ont souligné, l’enseignant est dans la classe pour aider la vie  à s’épanouir et aussi pour travailler à la construction d’un esprit citoyen, capable de débattre et de se confronter à autrui. Force est de constater que c’est le coeur de ce formidable métier qui est aujourd’hui attaqué par des barbares.

Face à cette attaque violente et répugnante, face à cette  barbarie, nous avons tous l’obligation morale de nous révolter et de combattre toutes formes de démarches qui visent à promouvoir l’obscurantisme.

LOUIS MUSSINGTON

LEADER MJP

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.