Temps de lecture estimé : 2 minutes

La nouvelle a été entérinée lors du Conseil des ministres de ce mercredi 25 novembre : Mme Sylvie DANIELO-FEUCHER, préfète déléguée auprès du représentant de l’État dans les collectivités de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, est nommée préfète de l’Ariège. 

Ce que l’on perd…

Inutile de revenir ici et encore sur les 29 mois du mandat préfectoral suffisamment riches et marquants pour que tous s’en souviennent encore longtemps.. même si nous ne manquerons pas de poser prochainement un bilan de l’action préfectorale.

Notons simplement, au risque de déplaire à ceux qui en appelaient à sa mutation rapide pour des raisons diverses et variées, que cette nomination s’apparente plus à une promotion puisque Sylvie FEUCHER devient préfète de département après avoir été deux fois préfète déléguée. En Ariège où elle chapeautera deux sous-préfectures, Sylvie FEUCHER succèdera ainsi pour la deuxième fois de sa carrière préfectorale à une autre femme, Chantal CHAUMET.

Le Saint-Martin’s Week souhaite bon vent à la préfète sortante, convaincus que nous sommes qu’elle ne sera pas trop dépaysée en Ariège où elle devrait aussi être amenée à rencontrer quelques ours (mal léchés ?)…   

Et ce que l’on gagne..

C’est M. Serge GOUTEYRON, sous-préfet hors classe, qui a été nommé préfet délégué auprès du représentant de l’État dans les collectivités de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin en remplacement de Sylvie FEUCHER.

Sous-préfet de l’arrondissement d’Aix en Provence depuis 2014, là où la durée moyenne d’affectation d’un préfet à un poste territorial est de l’ordre de 24,3 mois d’après le dernier rapport de la Cour des Comptes, Serge GOUTEYRON est diplômé de l’École Militaire Interarmées (EMIA) de Saint-Cyr Coëtquidan et de l’Institut National des Hautes Études de la Sécurité (INHES).

Le militaire a intégré la préfectorale en 1994 en qualité de directeur de cabinet du préfet de la Savoie et ne l’a quittée que de 2000 à 2002 afin d’exercer les fonctions de Directeur général des services départementaux de l’Ain (au titre de la mobilité). 

Âgé de 64 ans, Serge GOUTEYRON a ainsi à son actif plusieurs postes de secrétaire général de préfecture et de sous-préfet.

Chers lecteurs, recevez nos excuses, aucun indice ou moment médiatisé ne nous permet de jauger a priori d’éventuels axes de prédilection ou de la personnalité de l’homme à qui nous souhaitons tout de même d’ores et déjà la bienvenue et la prise de hauteur nécessaire à une bonne appréhension de son premier poste en outremer…

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.