Temps de lecture estimé : 2 minutes

Pour ce qui me concerne, j’appartiens à la classe des fournisseurs qui auraient mieux fait de ne pas ouvrir la porte au Groupe Deldevert mais au lendemain d’Irma, la structure n’était pas moins crédible qu’une autre et contrairement à vous, je ne disposais pas de l’antériorité des pratiques de Mario Di Palma.

Le Groupe a loué chez moi jusqu’à 30 véhicules, de la Picanto au Pick Up en passant par les berlines. Ils ont trafiqué les véhicules neufs pour couper les GPS, je ne pouvais plus localiser. Je ne vous parle pas des accidents et des cautions qui n’ont jamais été réglées.

Il y a quelque chose de particulièrement révoltant de voir ses véhicules circuler librement alors même que les dettes s’accumulent et que les retours ne se font pas malgré les demandes incessantes. Les gendarmes ont du m’aider à récupérer mes véhicules, je comprends depuis quelques temps que la dette à 5, presque 6 chiffres devra être absorbée par ma société.

Paul Diaz a essayé de m’intimider dans leurs bureaux, Mario Di Palma m’a cassé mon téléphone il y a deux mois pensant que je l’enregistrais devant son nouvel endroit, le District 721.

Mario Di Palma est un type qui s’engage mais ne paye jamais. J’ai naturellement déposé plainte pour abus de confiance et escroquerie.

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.