Temps de lecture estimé : 2 minutes

Samedi 30 janvier à 21h, plusieurs opérations du Comité opérationnel territorial anti-fraudes ont été menés sur réquisition de Monsieur le Procureur de la République.

Une trentaine de personnels des services de la Préfecture, de la Gendarmerie nationale, de la Police aux frontières et de l’unité territoriale de la Direction alimentation, agriculture et forêt ont été mobilisés sur deux débits de boissons à Grand Case et Quartier d’Orléans.

Plusieurs infractions à la législation du travail, aux déclarations d’urbanisme et à la réglementation liée aux débits de boissons ont été relevées. L’un des établissements a également fait l’objet d’une fermeture immédiate de sa cuisine pour raisons sanitaires. Des procédures administratives et judiciaires seront menées pour l’ensemble des manquements constatés.

En parallèle, des procédures de fermetures administratives à l’encontre de l’un des établissements contrôlé et d’un débit de boissons voisin seront lancées. Les deux structures présentaient des manquements importants aux règles sanitaires actuellement en vigueur avec en particulier l’absence de port du masque pour les clients et employés.

La Préfecture rappelle que dans le cadre de la lutte contre le covid-19, l’ensemble des restaurants et des bars doivent :

  • vérifier l’application du port du masque, aussi bien pour la clientèle que pour les employés ;
  • s’assurer que les clients sont assis ;
  • faire respecter le nombre de 6 personnes maximales autour d’une même table ;
  • faire respecter la distanciation sociale au sein de leur établissement et le respect des gestes barrières ;
  • assurer la distribution de gel hydroalcoolique ou mettre à disposition de l’eau et du savon.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.