Temps de lecture estimé : 4 minutes

À l’aube de cette nouvelle année, comme il est d’usage, nous au collectif Soualiga United, jugeons nécessaire de faire une évaluation de nos actions au cours de l’année écoulée et de se positionner pour l’année 2021.

Le Collectif Soualiga United a été créé en aout 2018, un an après le passage de l’ouragan Irma.  Face à la posture autoritaire et irrespectueuse de l’État français envers Saint-Martin et ses habitants, sous le faux prétexte d’une reconstruction exemplaire, il nous a semblé important à cette heure critique d’unir et de défendre notre intérêt général, notre mode de vie, notre héritage, notre identité.

2020 a été une année spéciale. En fait, dans notre histoire récente, c’était sans aucun doute l’un des plus difficiles pour nous en tant que pays, en tant que peuple, en tant que communauté. De nombreuses vies ont été perdues, des entreprises fermées, des travailleurs mis au chômage et des rêves brisés, à la suite de la pire pandémie que notre génération ait connue et de l’effondrement économique et financier qui a suivi. Sans oublier le fait que nous nous remettions au même moment des effets de l’ouragan le plus dévastateur de notre histoire.

C’est à cette heure la plus sombre que la préfete a décidé unilatéralement de maintenir  la fermeture de nos frontières symboliques, empêchant la libre circulation établie de longue date, des personnes et des biens. Cette mesure a eu pour effet d’accroitre de manière significative  les souffrances de la population. Le collectif Soualiga United a su saisir cette occasion pour  adresser le 16 septembre un message retentissant à l’Etat français: «St Martin est une île, un peuple uni,  qui constitue une communauté destin!» Et le reste est de l’histoire.

Dans ce moment de crise profonde, le collectif Soualiga United, en collaboration avec de nombreuses associations et personnalités de l’île, a fait ressortir le meilleur de qui nous sommes en tant que peuple, uni, résilient et fort.

Et maintenant, quelles sont nos orientations pour 2021?

De nombreux défis planent encore:

  • Le dossier du PPRN (Plan de Prévention des Risques Naturels) n’est toujours pas finalisé,
  • L’autorisation de réouverture des carbets appartenant aux locaux est toujours en attente, alors que d’autres ont obtenu le feu vert depuis belle lurette,
  • Le projet de développement de la plage du Galion en cours, qui doit se faire au bénéfice des habitants du Quartier d’Orléans,
  • La non-acceptation du plan de développement de la prévention pour l’aéroport de l’Espérance pour les 20 prochaines années, compromet l’évolution du site,
  • Les passagers en provenance de St Martin sont victimes de discrimination comme si nous étions plus infectés par la Covid que le reste du monde,
  • La grève des bus scolaires est toujours en cours, cette situation pénalise les parents les plus défavorisés,
  • Les locaux qui pêchent juste pour se nourrir sont persécutés,
  • L’installation incontrôlée de pylônes / tours à Quartier d’Orléans est préoccupante,
  • La déforestation de nos collines se poursuit et personne ne semble se soucier de la protection de notre environnement naturel,

Un nombre trop élevé de nos jeunes sont victimes de harcèlement et de brutalité inutiles par les gendarmes parce qu’ils sont sans emploi et  défavorisés. Nous pourrions continuer encore et encore. En effet, la liste n’est pas exhaustive.

Il est clair que toutes ces questions ont un dénominateur commun: l’injustice envers les habitants de cette île. Par conséquent, Soualiga United surveille avec vigilance ces problèmes majeurs et d’autres qui affectent notre communauté. Par ailleurs, nous nous réservons  le droit d’engager toute action de mobilisation appropriée pour assurer la défense de l’intérêt général de la population.

Nous sommes également conscients du fait qu’il est impossible de résoudre ces conflits avec la même posture et la même mentalité qui les ont créés. C’est pourquoi Soualiga United appelle l’Etat français à s’engager dans une nouvelle approche avec la population de Saint-Martin sur d’autres valeurs et principes fondamentaux, notamment, le respect mutuel, la coopération, la transparence, la justice et le dialogue en 2021. Les anciens modèles politiques basés sur la domination, la coercition et la tromperie qui mènent inévitablement aux  conflits, voire le chaos, s’effondrent partout dans le monde. Ils ne sont plus durables à l’ère de la technologie de l’information et de la communication.

En conclusion, au milieu de ces défis, nous avançons en cette nouvelle année avec un courage et une foi renouvelés vers un Saint-Martin uni, résilient et fort où notre terre, notre population, notre identité et notre dignité sont protégés et promus.

United we can !

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.