Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le port du masque à l’école élémentaire imposé depuis le 22 février dernier dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 ne fait pas l’unanimité à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.

Un Collectif s’est donc formé et a matérialisé la contestation en lançant une pétition sur le net sur la plateforme mesopinions.com

“Suite au décret du 12 février et à ses dispositions concernant le port du masque dans les écoles élémentaires de Saint Martin et Saint Barthélemy, nous, le Collectif des Parents de Saint Martin et Saint Barthélemy, avons lancé une pétition en opposition à l’application de ces dispositions sur nos territoires. Cette pétition recueille aujourd’hui plus de 1400 signatures.”

La Députée Claire Javois a apporté son soutien à la cause : “Mesdames, messieurs, Chers membres du Collectif des parents de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, Je vous remercie d’avoir interpellé mon attention sur ce sujet important. J’ai effectivement pris connaissance de ce décret du 12 février 2021 qui impose le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans dans les écoles de nos territoires. Je partage votre diagnostic comme vos inquiétudes et je tiens à vous affirmer que je suis formellement opposée à une telle mesure pour nos écoliers. Aussi, j’ai immédiatement alerté les Ministres de la Santé et des Outre-mer ainsi que la direction de l’ARS sur cette mesure qui me paraît aussi inefficace que pénalisante autant pour nos jeunes que leurs équipes pédagogiques. Pour votre parfaite information, je participerai demain jeudi, à 14h30 à la visio conférence organisée avec la Rectrice de Guadeloupe : cette réunion sera de nouveau pour moi l’occasion de m’opposer catégoriquement à la disposition que l’on veut imposer à nos enfants. 
Vous pouvez donc compter sur mon soutien plein et entier, et je reste à votre entière disposition.”

Mais le Collectif considère que l’écoute n’est pas suffisante et notamment de la part des élus locaux et des services de l’état : “Malgré le nombre important de signataires (…), nos revendications n’ont pas encore été entendues par nos élus et gouvernants. Aucune réponse ne nous a été formulée.”

En ce sens, la décision a été prise d’organiser deux journées de mobilisation, le mardi 02 Mars 2021 de 7:00 à 9:00 devant la préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin et le vendredi 05 Mars 2021 devant les service du vice-rectorat de Saint-Martin au West Indies. Un manifestation sera aussi organisée le vendredi 05 à Saint-Barthélemy.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.