Temps de lecture estimé : 3 minutes

Parmi les traditionnels changements tarifaires de début d’année, il en est certains qui passent inaperçus même lorsqu’ils touchent à un des piliers, sinon de nos sociétés, au moins de nos constructions familiales, tel que nos aînés et particulièrement ceux qui sont en EHPAD.

Modification du forfait global de soins 

En ce sens, la modification tarifaire n°278 ARS DG SSFT du 9 février 2021 portant modification du forfait global de soins de notre EHPAD, Bethany Home, est passée inaperçue et a été implémentée dans la plus grande indifférence. Ce forfait global est pourtant la colonne vertébrale des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) en cela qu’il permet de financer les prestations de soins dispensées aux résidents. 

Pris en charge par l’assurance maladie, le forfait soins est versé à l’établissement sous la forme d’une dotation mensualisée pour financer certaines prestations minimales liées à l’hébergement (administration générale, hôtellerie, restauration, entretien des locaux et animation de la vie sociale) que les EHPAD doivent obligatoirement proposer à leurs résidents.

Dans ce cadre, le forfait alloué par l’ARS à Bethany Home pour l’année 2021 est passé de 900 050 à 844 237 €uros.

Cher EHPAD…

Une cinquantaine de milliers d’€uros de baisse qui pourrait paraître dérisoire à l’échelle des budgets colossaux consacrés à l’action sociale dans sa globalité, mais un silence suffisamment assourdissant autour du sujet EHPAD pour que l’on s’y intéresse de plus près…

Sur ce volet strictement financier donc, notons que le tarif mensuel médian réglé par les personnes âgées pour un mois en EHPAD constaté en France était de 1 953 € en 2017. Ce coût est à la charge du résident ou de ses obligés alimentaires et, le cas échéant, de la collectivité (départementale) dans le cadre de l’aide sociale accordée à titre subsidiaire. 

En ce qui concerne Saint-Martin, le portail gouvernemental dédié aux personnes âgées et à leurs proches référence l’EHPAD Bethany Home au prix de 5 588 € par mois. A titre de comparaison, l’EHPAD Résidence Le Sacré Coeur de Basse-Terre affiche un tarif de 3 340 € et celui de Saint Barth, Louis Vialenc, la somme de 2784 €… Cette comparaison pourrait apparaître hasardeuse sans le détail des prestations et de l’offre de service de ces établissements. Mais, sans même aller jusque là, un simple passage devant notre EHPAD, durement brutalisé par Irma et “idéalement situé” entre deux sociétés de pompes funèbres, suffit à percevoir la différence… 

Patience toutefois, l’accord de plan de relance Etat – COM prévoit à la fois la  construction d’un pôle médico-social, celle d’un nouvel EHPAD et la rénovation de l’EHPAD actuel de Saint-Martin.


Comment sont financés les EHPAD ?

Le financement des EHPAD repose sur trois sources de financement :

  • – le budget «soins», intégralement à la charge de l’Assurance maladie, sert à financer le personnel soignant et les équipements médicaux ;
  • – le budget «dépendance», financé majoritairement par les départements et en partie par les résidents, sert aux prestations d’aide et de surveillance des personnes âgées en perte d’autonomie (aide-soignants, psychologues …) ;
  • – le budget d’hébergement (hôtellerie, restauration, animation …) est à la charge du résident qui, en fonction de sa situation financière, peut percevoir des aides publiques.
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.