Temps de lecture estimé : 2 minutes

Nous vous annoncions récemment le départ d’Olivier PELVOIZIN de la Direction régionale de Pôle emploi Guadeloupe dont dépend l’agence de Saint-Martin. Le nom de son remplaçant est désormais connu et M. Fabrice MARIE-ROSE a pris ses fonctions le 1er mars.

Une trajectoire riche

De formation universitaire en Commerce international et Finances, Fabrice MARIE-ROSE a démarré sa carrière en décembre 1994 comme conseiller à l’ANPE, en Île-de-France où il a ensuite dirigé deux agences.

En 2007, il rejoint la direction générale en qualité de directeur de programme.

Suite à la création de Pôle emploi, M. MARIE-ROSE assume successivement la direction adjointe des services aux clients (2009-2012), puis la direction de l’appui aux projets et de la maîtrise d’ouvrage (2012-2014) à la direction générale.

De 2014 à 2018, il prend les fonctions de directeur régional adjoint en charge des opérations à La Réunion et en Grand Est avant de revenir à la direction générale pour prendre la tête de la direction du développement des talents et des compétences – relation de service et adjoint au directeur des trois filières et de l’Université Pôle emploi.

Du pain sur la planche…

Le parcours de Fabrice MARIE-ROSE ressemble presque à de l’hyperactivité au sein d’une institution plus connue, localement en tous cas, pour son manque de productivité et d’efficience.

Pour mémoire, un rapport d’expertise interne pointait, à cet égard à Saint-Martin, en 2018, un taux de près de 25% d’absentéisme et des “tâches bâclées, reportées, sacrifiées”

Quoiqu’il en soit, sa nomination s’inscrit dans un mouvement global à Pôle emploi où la majorité des directeurs régionaux changent de poste et dans un contexte de crise économique et sociale ayant entraîné une hausse significative du nombre de demandeurs d’emploi, y compris à Saint-Martin.

Courage !

Voulant croire que cette arrivée d’une personnalité de prime abord sensibilisée aux problématiques de relation de service et de performance ne pourra que s’accompagner de changements positifs en termes de management et de service public, y compris ceux préconisés par le rapport susmentionné, au sein de l’agence locale, le Saint-Martin’s Week souhaite la bienvenue à M. MARIE-ROSE dans ses nouvelles fonctions antillaises, et un courageux discernement… pour appréhender au mieux les quelques 65 700 demandeurs d’emploi recensés en Guadeloupe et dans les îles du Nord fin 2020.

Parmi ceux-ci, ils étaient quand même 5 279 à Saint-Martin, mais cela ne concerne que l’heureuse part qui sera parvenue à s’inscrire… 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.