Temps de lecture estimé : 2 minutes

Afin de lutter contre la propagation du virus et préserver le système de santé, la préfecture et l’agence régionale de santé rappellent l’importance des gestes barrières, de la distanciation sociale et préconisent le port du masque dans les espaces rassemblant du public (administration, supermarché, etc.).

Pour mémoire, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, les taxis, les VTC, les avions, les navires à passagers, les lieux de culte …

Le respect strict des protocoles sanitaires dans l’exercice professionnel et dans tous les établissements recevant du public est obligatoire. Les protocoles particuliers prévus dans les bars, les restaurants et les hôtels continuent de s’appliquer dans le strict respect du protocole sanitaire renforcé.

Les manifestations festives ouvertes au public

Les manifestations festives, ouvertes au public, d’accès payant, gratuit ou privé sont tenues de respecter les mêmes obligations relatives à la sortie de l’état d’urgence sanitaire que les rassemblements, réunions et activités ordinaires (déclaration préalable indiquant les mesures sanitaires mises en oeuvre :

http://www.saint-barth-saint-martin.gouv.fr/Actualites/LA-UNE/Actualites/DECLARATION-POUR-L-ORGANISATION-D-UNE-MANIFESTATION-SUR-LA-VOIEPUBLIQUE-OU-ESPACE-OUVERT-AU-PUBLIC-DE-PLUS-DE-DIX-PERSONNES.

Cette application est la garantie du maintien des dispositions dérogatoires en place sur Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

Les discothèques (établissements de type P) ne sont pas autorisées à rouvrir.

En cas d’ouverture des activités de danse en dépit de cette interdiction, le gérant s’expose à une amende de 135 € par client, à une fermeture administrative temporaire ou définitive.

Chaque client est susceptible d’être également verbalisé (135 € d’amende).

Pour rappel, les gestes barrière sont :

  • • se laver les mains régulièrement,
  • • tousser et éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir unique et le jeter,
  • • saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades,
  • • conserver une distance d’un mètre entre les personnes,
  • • porter un masque dans les lieux publics en complément des gestes barrières.

Ces gestes ne doivent pas être banalisés. Ces gestes du quotidien et le port du masque permettent de lutter efficacement contre la propagation du coronavirus sur le territoire.

Pour information, depuis le 1er septembre 2020, 14 établissements recevant du public ont fait l’objet d’une fermeture administrative pouvant aller jusqu’à 6 mois pour certains. 17 ont été mis en demeure.

La Gendarmerie continuera à procéder aux contrôles, dans ce cadre, afin de vérifier l’application des mesures en vigueur.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.