Temps de lecture estimé : 3 minutes

La Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin informe la population de la mise en place de mesures complémentaires de lutte contre l’épidémie de covid-19 sur le territoire de Saint-Martin.

Les dernières données de Santé publique France font état d’une très forte augmentation du nombre de cas positifs au covid (122 au cours de la semaine du 17 au 23 mai). Par ailleurs, 8 patients sont actuellement hospitalisés à l’hôpital Louis Constant Fleming et 2 personnes sont décédées du covid hier (NDLR : 26/05/21).

La situation s’aggravant depuis désormais plusieurs semaines, le Préfet de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin a décidé de l’instauration de mesures complémentaires pour freiner la propagation du virus sur notre île.

Ainsi, à compter du dimanche 30 mai et jusqu’au mercredi 9 juin, 6 heures, un couvre-feu sera instauré sur le territoire de 20 h à 6 h afin de limiter les déplacements et les rassemblements qui augmentent les risques de contamination.

Les déplacements seront interdits de 20h à 6h, sauf motif impérieux1. Les personnes devant se déplacer sur ces créneaux horaires devront se munir d’une attestation dérogatoire et de justificatifs permettant de justifier de leurs situations. Cette attestation est disponible sur le site de la Préfecture www.saint-barth-saint-martin.gouv.fr . Pour les déplacements professionnels une attestation est à faire signer par l’employeur ; elle sera valide pour l’ensemble de la période de couvre-feu.

La Préfecture rappelle que l’ouverture du territoire à la métropole et la levée des motifs impérieux pour les déplacements aériens prévue le 9 juin ne sera définitive que si la situation sanitaire de Saint-Martin s’améliore. Le risque que comporte une ouverture précipitée ne pourrait être supporté par le système de santé local, déjà mis à mal par l’augmentation des cas.

Le Préfet rappelle à tous que la vaccination est l’outil principal visant à endiguer la diffusion de l’épidémie. Le territoire de Saint-Martin ayant la chance de disposer d’un centre à Galisbay, il renouvelle son appel à une mobilisation de tous dans la lutte contre le virus à travers la vaccination.

Seule une mobilisation de masse permettra d’atteindre l’immunité collective sur le territoire, la population est donc invitée à participer largement à cette campagne de vaccination.

1 Sauf les déplacements professionnels, de santé, familiaux impérieux, assistance aux personnes vulnérables ou précaires, garde d’enfants, des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant, des missions d’intérêts général sur demande de l’autorité administrative, liés à des transferts ou transits d’aéroport, ou pour les besoins des animaux de compagnie.

Commenter avec Facebook

1 comment

  1. Je viens de lire partiellement cet article et j’aimerais y apporter quelques arguments. Si l’on croit le narratif ou le gouverne ment, ou les medias de propagande, appelez les comme vous le voulez, la seule solution pour s’en sortir est la vaccination. Hors, comme l’explique tres bien le professeur Luc Montagnier, il se trouve que ce sont les vaccines qui fabriquent les variants. Donc comment se sortir de cette crise sanitaire en voulant OBLIGER tout le monde a se faire vacciner. De plus, une etude qui vient de sortir aujourd’hui affirme que toutes les personnes touchees par le virus, meme les asymptomatiques developpent une immunite a long terme, jusqu’a 11 mois. Je me ferais un plaisir de vous la communiquer si vous me la reclamez. Donc pourquoi vouloir vacciner tout le monde si ce n’est pour une autre raison ? Pour conclure j’aimerai que vous meditiez la-dessus:
    Savez-vous pourquoi ils refusent de lever l’etat d’urgence sanitaire ? Une phrase sur le site web de la compagnie Pfizer le revele: AUCUN VACCIN N’A ETE APPROUVE…ILS SONT AUTORISES EN SITUATION D’URGENCE SEULEMENT. PAS D’URGENCE, PAS DE VACCIN…

    Puis:

    Savez-vous pourquoi ils interdisent le recours a la chloroquine (utilisee depuis 75 ans) ou encore l’Ivermectine ?
    Parce que les vaccins sont autorises seulement s’il n’existe aucun autre traitement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.