Temps de lecture estimé : 3 minutes

Dans le contexte du mouvement social que connaissent les quartiers de Sandy-Ground et de Quartier d’Orléans et dans le prolongement des nombreux contacts qu’il a pu avoir, le Préfet redit que les blocages des routes comme la pratique du racket sont inadmissibles et qu’ils nuisent à l’image de l’île, à son attractivité mais avant tout à l’ensemble des habitants.

Sensible aux inquiétudes, le Préfet annonce la mise en oeuvre des mesures suivantes qui constituent des engagements, et ce pour certaines, dès la semaine prochaine, à savoir :

1. Installation d’un groupe de travail à Quartier d’Orléans et à Sandy-Ground réunissant les parlementaires, les élus, les services de l’État et de la Collectivité, les représentants des associations, les représentants des conseils de quartiers, les représentants des jeunes, les socio-professionnels et tous ceux qui voudront s’impliquer pour le quartier dans le cadre de la politique de la ville ;

2. Installation d’une permanence de la Gendarmerie Nationale à Quartier d’Orléans, dans l’attente du transfert de la brigade de gendarmerie d’Hope Estate dans ce même quartier, le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale ayant validé cette opération;

3. Installation d’une agence postale territoriale de la poste à proximité de la maison des services publics de Quartier d’Orléans en relation avec la collectivité.

4. Instauration dès la semaine prochaine d’un dispositif d’accueil et d’orientation des jeunes, notamment vers l’emploi et les formations :

  • à Quartier d’Orléans le jeudi de 9h à 13h à la MSAP – parking du stade Thalbert Carti ;
  • à Sandy Ground le mardi de 14h à 16h à la Maison des Services Publics (MSAP).

5. Mise en place d’un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de Délinquance (CLSPD) d’ici la fin de l’année 2021 en accord avec Monsieur le Procureur de la République ;

6. Financement renforcé des actions de prévention et d’aide à l’enfance. L’État apporte 663 600 € sur cet objectif pour la mise en oeuvre de 18 actions, qui porteront notamment sur la prévention primaire avec pour but de réduire les inégalités sociales et de santé dès la petite enfance, le suivi de la santé des jeunes enfants, la prise en charge des enfants en situation de handicap, l’accompagnement et le soutien des familles, la prise en charge des jeunes majeurs, la formation des professionnels de l’enfance. Ces moyens bénéficieront principalement aux quartiers de Quartier d’Orléans et de Sandy Ground.

7. Nomination et arrivée dès le 1er janvier 2021 d’un directeur de projet ( équivalent d’un poste de directeur des territoires et de la mer ) en charge notamment du renouvellement urbain des quartiers Politique de la Ville de Sandy-Ground et de Quartier d’Orléans.

Un Compte rendu mensuel sera fait par l’État, aux élus de la collectivité et des conseils de quartier sur l’avancement des projets, le résultat des mesures prises comme sur la situation de l’emploi.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.