Temps de lecture estimé : 5 minutes

Samedi soir à 18h55, le CROSS-AG (Centre régional opérationnel de sauvetage et de sauvegarde des Antilles-Guyane) engage la Station nationale de sauvetage en mer  de Saint-Martin.

Le skipper-propriétaire d’un catamaran de 51 pieds en route des Iles Vierges vers Saint-Martin vient de faire un malaise. Il s’est écroulé soudainement alors qu’il était au poste de pilotage. En tombant, sa tête a heurté le deck et il est inconscient depuis…

Sa compagne, seule autre personne à bord, lance un appel à l’aide sur le canal VHF 16 et le CROSS transmet d’abord un « Mayday Relay” afin de voir si des navires aux alentours peuvent venir à l’aide ; puis il missionne la SNSM de Saint-Martin pour lui porter secours. Le catamaran est alors à 18 miles nautiques, au Nord-Ouest de Saint-Martin.

Le bateau le plus adapté à une telle mission serait la Rescue Star, semi-rigide plus rapide et beaucoup moins dangereux pour faire un transbordement en pleine mer ; mais, malheureusement, celle-ci est hors service pour réparation du boudin tribord éclaté et l’équipage prépare la vedette SNS 129, Notre-Dame de la Garoupe.

Huit équipiers bénévoles appareillent à 19h30. Alors qu’ils sortent de la Marina Fort Louis, le CROSS leur demande d’attendre, car ils sont en conférence avec le SAMU pour voir si un médecin et une infirmière du SAMU doivent les rejoindre à bord. Mais, comme il y a dans l’équipage de la SNS 129 un Médical 3, un ambulancier et un pompier, le CROSS donne son feu vert pour aller sur zone, sans attendre une équipe médicale supplémentaire du SAMU.

Quarante cinq minutes plus tard, la SNS 129 est sur zone, le catamaran ayant continué de faire route vers Saint-Martin ; mais il navigue sur un seul moteur, à 6 nœuds, et il est alors à 15 nautiques de Marigot.

L’équipage de la vedette ayant été briefé pendant le trajet, le plan est rapidement mis en action en arrivant sur zone : La SNS 129 approche le catamaran sur son tribord, afin de faire un transbordement et transférer 4 équipiers et leur matériel médical.

Cette manœuvre, délicate pour deux navires en pleine mer, est menée avec succès ! Deux équipiers vont s’occuper immédiatement de la victime, pendant que les deux autres prennent en main le bateau et continuent de faire route vers Saint-Martin.

La victime est tombée dans un espace très étroit et a reçu un gros choc à la tête ; sa compagne a réussi à le mettre en PLS ; elle est inconsciente et respire difficilement. Elle est immédiatement placée sous oxygène et un bilan complet est effectué, mais les équipiers “médicaux” estiment qu’il est trop difficile de l’extraire de sa position, la victime faisant plus de 120 kg, et son transbordage sur la SNS 129 sera beaucoup trop risqué. Ils restent donc tous à bord du catamaran et avancent tant bien que mal, sur un seul moteur avec un vent de face, vers Marigot à une vitesse moyenne de 7 à 8 noeuds. Sous l’effet de l’oxygène pur, la victime regagne conscience rapidement et arrive à répondre à des questions très sommaires.

La SNS 129 avec ses 4 équipiers restants remet le cap sur Marigot et retourne à son poste à quai à 21h30 ; puis les équipiers marchent jusqu’à la gare maritime afin d’attendre l’accostage du catamaran à 21h55.

Les pompiers arrivent 20 minutes plus tard et procèdent à l’extraction de la victime sur un matelas coquille avec l’aide des équipiers de la SNSM ; puis elle est évacuée par le SAV vers l’hôpital de Marigot à 22h45.

Il reste aux équipiers de la SNSM d’aller mettre le catamaran en sécurité au mouillage (pas facile de maneuver un tel bateau avec un seul moteur, mais Franck est un marin aguerri et s’en sort très bien), puis de retourner sur la SNS 129, pour récupérer leurs affaires personnelles, et de revenir à la station pour déposer le matériel d’intervention et faire un petit débriefing de la mission, conduite avec succès. Il n’est pas loin de minuit quand les huit équipiers bénévoles repartent chez eux, fier du devoir accompli et d’avoir pu sauver une vie en mer.

La Station SNSM de Saint-Martin souhaite un rétablissement rapide à la personne victime de cet accident et félicite sa compagne d’avoir fait preuve de sang froid en appelant immédiatement les secours par radio, puis en maintenant le cap sur Saint-Martin jusqu’à l’arrivée des secours, tout en s’occupant de son compagnon, blessé et inconscient.

Urgences : (590) 690 767 500 – Téléphone de la station : (590) 590 29 20 46

CROSS AG: Urgence : 196 ou (596) 596 70 92 92 ou Ch. 16 et 73
Réunion tous les jeudis de 19 à 20h. à la station, face à la Marina Fort-Louis
S.N.S.M. 18, Bd du Dr Hubert Petit, Front de mer de Marigot, 97150 SAINT-MARTIN (Antilles françaises).

– Site Facebook : https://www.facebook.com/SNSM.SXM/
– Blog historique : 
https://snsmsxm.skyrock.com/ 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.