Temps de lecture estimé : 4 minutes

La semaine dernière, Air France inaugurait avec grande fierté une nouvelle liaison entre Paris et Saint-Martin, ajoutant une desserte tri-hebdomadaire au départ d’Orly en complément des vols quotidiens à partir de Charles de Gaulle.

En dehors des risques sanitaires inhérents aux flux de passagers en pleine émergence d’un nouveau variant, cet élargissement de l’offre aérienne aurait pu être une bonne nouvelle pour notre territoire doublement insulaire, que ce soit en termes économiques ou en termes de choix calendaires ; en particulier à l’approche des fêtes de fin d’année qui, par définition, invitent au rapprochement familial.

Malheureusement, au moment de passer à l’acte, force est de constater que la logique commerciale de notre compagnie nationale n’intègre à aucun moment ces basses considérations ou d’autres liées à la nécessaire “expatriation” pour raisons scolaires ou familiales et ni même quelque principe de continuité territoriale a minima.

Au contraire, Air France propose par exemple sans complexe un Aller/Retour Paris Saint-Martin du 18 décembre 2021 au 01 janvier 2022 pour un jeune non UM (12-17 ans), en classe économique au prix de… 2112,16 €uros !

Notez que le même jeune pourrait aux mêmes dates et dans les mêmes conditions atterrir en Guadeloupe pour la modique somme de 1398 €uros… Non seulement cela fait cher les quelques 250 km qui séparent nos deux territoires, mais cela ébranle aussi considérablement les piliers d’unité et d’égalité chers à la République à laquelle nous appartenons !

Nous vous faisons grâce ici du caractère rédhibitoire de tels tarifs, frôlant la destination de luxe, pour les éventuels touristes. Quel visiteur prêt à débourser une telle somme pour le transport uniquement prendrait de toute façon le risque de se retrouver à l’arrivée sur des scènes de guerilla telles que celles qui ont été largement relayées sur la scène médiatique nationale la semaine dernière…?

Quoiqu’il en soit, inutile de tenter de vous rabattre sur l’offre concurrente, les tarifs d’Air Caraïbes sont sensiblement identiques… Ainsi, ces vacances encore, puisque l’amour d’un père ou d’une mère n’a pas de prix, à défaut de dindons (de la farce), nous resterons donc d’intarissables vaches à lait !

En attendant que nos responsables s’emparent enfin de ce sujet qui, au-delà des familles, pénalise indubitablement aussi nos ambitions d’excellence locale en termes de formations post bac et le rayonnement de la destination…


L’aide à la continuité territoriale – Le dispositif classique

Le dispositif d’Aide à la Continuité Territoriale (ACT) s’adresse aux résidents/grand public domiciliés en outre-mer, désireux de se rendre dans l’Hexagone pour des raisons personnelles.

Il vise à préserver les liens familiaux entre les ultramarins et à promouvoir les relations culturelles et économiques entre l’outre-mer et l’Hexagone.

Il se caractérise par la délivrance, d’un bon de réduction (appelé bon de continuité) valable sur billet d’avion aller/retour en classe économique, au départ de l’outre-mer et à destination de l’Hexagone

Ce bon de réduction est à présenter auprès d’une compagnie aérienne/agence de voyage partenaire et viendra en déduction du prix du billet d’avion aller/retour.

Ce dispositif est piloté par LADOM et financé par l’Etat.

Les conditions

Ce dispositif s’adresse exclusivement aux personnes (sans limite d’âge) résidant en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte, à La Réunion, à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin et dont le *quotient familial du foyer de rattachement est inférieur ou égal à 11 991 euros.

L’aide à la continuité territoriale est attribuée à titre individuel. Un dossier devra être constitué pour chaque voyageur éligible (enfant y compris, à partir de l’âge de 2 ans).

Nb : le quotient familial : il s’agit du rapport entre le revenu fiscal de référence et le nombre de parts du foyer fiscal figurant dans le dernier avis d’impôt disponible.

Pour info, le montant de l’aide pour la Guadeloupe est de 270€ !!! et elle n’est sollicitable que tous les 3 ans !

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.