Temps de lecture estimé : 2 minutes

 La recrudescence des cas de COVID-19 a entraîné une hausse préoccupante des hospitalisations de patients (très majoritairement non vaccinés) liés à cette infection.

Dans ces conditions, les visites à l’hôpital ne sont plus autorisées, sauf exception, afin de limiter les facteurs de risques de contagion. Trois exceptions demeurent :

  • Les conjoints des parturientes ;
  • Les parents de patients traités dans les services adultes dans le cas où le pronostic vital du patient est engagé et après avis médical ;
  • Les parents d’enfants hospitalisés, après avis médical.

Ces exceptions ne pourront se réaliser que sur présentation du passe sanitaire valide, et dans le strict respect d’un port du masque chirurgical ou FFP2.

Les consultations externes sont maintenues. Toutefois, les patients sont invités à se présenter seuls, sauf situation de dépendance justifiant la présence d’un accompagnant. Dans le cas où les patients ne disposeraient pas du schéma vaccinal complet, ils veilleront à se faire tester avant de se présenter au centre hospitalier.

En effet, compte tenu du nombre de patients à tester, l’hôpital n’est plus en mesure d’assurer les tests pour son accès. Il est demandé aux visiteurs et aux consultants qui ne justifieraient pas de passe sanitaire de procéder à des tests anti-géniques en pharmacie ou PCR avant de se présenter à l’établissement.

Commenter avec Facebook
A propos de l’auteur

Communiqués, internautes, divers, "Autre" se charge de signer les articles qui rentrent de cette catégorie variée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.