Temps de lecture estimé : 2 minutes

Circulation impossible entre Hope Estate et la Baie Orientale depuis ce matin, sauf pour les véhicules de secours et les personnes vulnérables.

De engins entravent en effet la route de la Baie Orientale, à l’approche de la vente aux enchères de terrains de la succession Beauperthuy qui doit se dérouler demain, mardi 25 janvier, et dont les héritiers espéraient l’annulation dans le cadre des pourparlers qui se tiennent avec les services de la Préfecture depuis le mois de Septembre dernier.

En effet, alors qu’un statu quo avait été trouvé par le Préfet Serge Gouteyron et que l’on semblait même s’acheminer vers des solutions « amiables », à l’instar de ce qui a pu être proposé à la Baie orientale par exemple, l’administrateur de la succession a refusé ces conditions et maintenu la vente de demain.

Retour à la case départ donc ce matin avec d’importants dispositifs de part et d’autre : Engins de chantier lourds d’un côté et  renforts gendarmesques conséquents de l’autre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il faut dire, sur place, que la tension est palpable et les mots sont tranchés : « Nous ne nous laisserons pas déposséder. Puisque la méthode conciliante ne donne pas de résultats, nous sommes maintenant prêts à aller jusqu’au bout… »

La circulation était rétablie à 13h00, afin de laisser « les publics scolaires circuler », les blocages seront rétablis à 14h00, selon les « organisateurs », et ne seront levés que « si la vente est annulée ».

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.