Temps de lecture estimé : 2 minutes

Désormais, les traitements de chimiothérapie sont possibles au Centre hospitalier Louis Constant FLEMING.

En présence de Valérie Denux directrice de l’ARS, du docteur Vassel président de la CME, et de Daniel Gibbs président de la Collectivité, Marie Lampis la directrice de l’hôpital a avoué son soulagement de voir enfin arriver cette unité tant attendue. 

Les travaux commencés en 2020, ont été financés à hauteur de 1,3 millions d’euros par l’ARS et c’est grâce à la mobilisation de tout le personnel concerné que ce service est totalement opérationnel depuis Novembre dernier. 40 patients ont d’ores et déjà été pris en charge depuis la mise en service de l’URCC.

Les patients de Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont traités sur place 

Le docteur Marie Laruelle-Henaux a mis en avant le côté pratique ; en effet avant cela, il fallait que les patients atteints de cancer se rendent en Guadeloupe pour se faire administrer leur traitement de chimiothérapie et certains d’entre eux renonçaient purement et simplement, maintenant ce n’est plus le cas. 

Le projet est né en 2017, il a fallu ensuite obtenir les marchés nécessaires, ce fut chose faite 1 an plus tard, puis l’élaboration et la réalisation ont suivi jusqu’à voir le jour aujourd’hui pour la plus grande satisfaction de tous. 

D’autres projets sont à l’étude pour le Centre Hospitalier, notamment pour tout ce qui concerne la prévention et le dépistage du cancer mais aussi les soins palliatifs. Il faut savoir qu’à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, ce sont environ 150 nouveaux cas de cancer qui sont détectés tous les ans.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.