Temps de lecture estimé : 3 minutes

Plus de 4 ans après qu’Irma ait complètement détruit l’établissement, celui-ci va enfin renaître sous un nouveau concept dévoilé la semaine dernière. 

Pour l’occasion, Patrice Seguin le propriétaire de l’hôtel avait réuni toutes les parties prenantes à la réalisation de ce projet pour officialiser la mise en route du chantier qui devrait durer un peu moins de 2 ans avant la réouverture des portes. 

Pour mémoire, le Beach Hôtel existe depuis 1996 et c’est en 2013 que son nouveau propriétaire a décidé de le rénover, mais en 2017 le cyclone l’a coupé net dans son élan.

Plutôt que de baisser les bras, il a alors décidé de continuer coûte que coûte, encouragé par Daniel Gibbs dès les premiers jours qui ont suivi la catastrophe. 

Ce fut alors un long cheminement entre la phase de réflexion et de conception du projet menée par les architectes, les chiffrage de l’opération et son financement, bien sûr, qui a été définitivement signé le 14 Décembre 2021 avec des partenaires financiers privés et publics dont la SEPAC, la BRED, la BPI et La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) représentées respectivement par Michèle Papalia et Christophe Laurent. 

Un chantier de grande envergure 

Le montant de l’opération s’élève à 40 millions d’euros et une fois terminé, l’établissement étoilé génèrera une centaine d’emplois directs essentiellement recrutés à Saint-Martin. De même, les entreprises en charge du chantier sont pour la plupart locales, ou possèdent des antennes sur l’île ; détail qui a son importance pour un projet d’une telle envergure.

Pour cette cérémonie en forme de pré-inauguration, chacun y est allé de son petit discours ; Patrice Seguin, tout d’abord qui, après un bref historique, a présenté son projet en affirmant avec détermination sa volonté de ne jamais abandonner malgré les nombreuses difficultés rencontrées. 

Sous l’œil attentif de Valérie Damaseau, Présidente de l’Office du Tourisme, vinrent ensuite les partenaires financiers s’exprimant à grand renfort de langage technique propre à leur univers, suivis de Jean-François Billot du Club du Tourisme qui n’a pas caché sa satisfaction de voir renaître ce pilier de l’hébergement touristique qu’est le Beach Hôtel.

Un tourisme tourné vers l’avenir 

Le Président de la Collectivité n’a pas manqué de faire une comparaison entre les complications engendrées par la concrétisation du projet et celles de son mandat qui prend fin mais “On ne lâche rien”, a-t-il conclu, affirmant que rien ne serait possible sans la résilience, l’humanisme et la volonté de changement (à bon entendeur…). 

Le Préfet Serge Gouteyron a, quant à lui, insisté sur l’espoir que cela représente, non seulement pour le tourisme saint-martinois mais également pour les investisseurs à qui il a envoyé un message en rappelant que 10 friches hôtelières étaient encore présentes sur le territoire, n’attendant que d’être reconstruites pour générer des emplois, mais aussi pour l’avenir de Saint-Martin, souhaitant au passage l’installation durable d’une “paix sociale indispensable”. 

Caribbean Lifestyle 

Une fois terminé, le Beach Hôtel proposera 139 chambres et 17 suites, 2 espaces de restauration dont un sur le toit avec vue imprenable sur la Baie de Marigot, 1 centre de conférence pouvant accueillir 200 personnes, 1 espace de bien-être (fitness, spas, piscine), un lobby d’une surface de 1.000 m2, une plage aménagée et protégée par une digue. 

Les clients de l’hôtel seront accueillis  selon un concept défini en 5 points : émotions/sensations, convivialité, accessibilité, services, réactivité/évolution. Une expérience globale à vivre à partir du mois d’Octobre 2023. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Commenter avec Facebook

2 comments

  1. J’ai séjourné au Beach en février 2016 et je garde que de très bons souvenirs.
    C’est donc avec plaisir que je lis cet article.
    J’y retournerai assurément en 2023! Bon travaux de rénovation!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.