Ouverture du centre de loisirs de la CTOS

CTOS : la solution du MJP