Le bilan “après fêtes” de l’AEC