Pourboires en voyage : les erreurs à éviter absolument ! - St Martin Week
St Martin Week Conseils voyage Pourboires en voyage : les erreurs à éviter absolument !

Pourboires en voyage : les erreurs à éviter absolument !

538
pourboire pays

Vous êtes-vous déjà retrouvé à la fin d’un repas délicieux dans un pays étranger, hésitant sur le montant du pourboire à laisser ? Vous n’êtes pas seul. Chaque pays a ses propres coutumes en matière de pourboire et il peut être difficile de naviguer dans ces règles non écrites. Alors, quel pourboire donner en fonction du pays ? Nous avons rassemblé pour vous un guide pratique pour vous aider à éviter les faux pas.

Les pourboires aux États-Unis : une nécessité

En Amérique, les pourboires sont presque toujours attendus. De nombreux travailleurs de l’industrie de la restauration et du tourisme dépendent des pourboires pour compléter leurs salaires souvent très bas. Voici une petite liste à garder en tête :

  • Restaurants : 15-20% sur la note totale avant la taxe
  • Bars : $1 à $2 par boisson ou 15-20% du total
  • Taxis : 15-20% de la note totale

Les pourboires en Europe : optionnel mais apprécié

En Europe, le pourboire est généralement moins courant qu’aux États-Unis. Dans de nombreux pays, le service est inclus dans la note. Cependant, un petit extra est toujours apprécié. Voici quelques exemples :

  • France : Service inclus, mais laisser quelques euros est courant
  • Royaume-Uni : 10-15% dans les restaurants, sauf si le service est inclus
  • Allemagne : arrondir à l’euro supérieur dans les cafés et bars, 5-10% dans les restaurants

Les pourboires en Asie : souvent non requis

En Asie, les pourboires peuvent être peu courants et parfois même mal vus. Au Japon, par exemple, laisser un pourboire peut être perçu comme une insulte. En Chine, les pourboires sont également assez rares, bien que certains hôtels et restaurants haut de gamme s’attendent à eux. Quelques exemples :

  • Japon : Pas de pourboire, sauf si un service exceptionnel a été fourni
  • Chine : Pas de pourboire, sauf dans les hôtels et restaurants haut de gamme
  • Thaïlande : Arrondir à l’unité supérieure ou laisser un peu de monnaie

En conclusion, le pourboire est une coutume qui varie considérablement d’un pays à l’autre. Le mieux est de faire quelques recherches avant de voyager pour comprendre les attentes locales. Et n’oubliez pas, le pourboire est avant tout un moyen d’exprimer votre appréciation pour un service bien rendu !

5/5 - (22 votes)

❤️ Aidez-nous, suivez-nous !

Indépendant et gratuit, St Martin Week a besoin de votre soutien : suivez-nous sur Google Actu, Facebook ou encore Twitter.

Articles à découvrir

Athènes

Athènes à la recherche de solutions plus durables face au tourisme de masse

Le tourisme de masse à Athènes suscite des inquiétudes parmi les habitants...

application pour voyager en grece

Préparez vos vacances en Grèce avec ces 5 applications incontournables

Préparer un voyage en Grèce peut être une expérience passionnante et parfois...

plages de Normandie pavillon bleu

Voici les plages de Normandie les plus propres qui ont obtenu le label Pavillon bleu

Vous cherchez une plage propre en Normandie pour vos prochaines vacances ?...

Legrad

Acheter une maison pour 12 centimes ? C’est possible dans ce pays d’Europe trop sous-estimé

Imaginez devenir propriétaire d’une maison pour seulement 12 centimes ! C’est désormais...