Temps de lecture estimé : 4 minutes

Une nouvelle marque de rhum direz-vous ? Oui c’est vrai, mais celle-ci mérite qu’on s’y attarde un peu car ce n’est pas simplement un nouveau produit dans un nouveau packaging.

Bien au contraire, nous sommes ici en présence du seul rhum non-arrangé de Saint-Martin… 

Une île, un rhum…

Et oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, les exploitations sucrières de l’île pourtant prospères depuis la seconde moitié du XVIIème siècle ont toutes disparue il y a environ 100 ans, et c’est parce qu’une île des Caraïbes sans son rhum perd un peu de son identité qu’un petit groupe d’amis se sont associés pour faire renaître cette tradition.

Pas de plantation locale mais des idées !

Dans un premier temps il n’est pas question de planter la canne, mais déjà d’élaborer un rhum saint-martinois à partir d’une sélection minutieuse d’alcools venus des îles françaises voisines et de Guadeloupe plus particulièrement, afin d’obtenir un rhum unique avec des arômes labellisés “Friendly Island”. Après affinage et assemblage sur place dans la plus pure tradition artisanale, la mise en bouteille et la distribution sont assurés par Lisa, Valérie, Christophe et Olivier qui ont eu l’idée folle de cette création voici à peine 6 mois.

Déjà implantés sur l’île depuis quelques années, ces quatre là se sont investis à 100% pour arriver à leurs fins. Ils se sont tout d’abord adjoint l’aide d’un œnologue de leur connaissance pour apprendre à faire les assemblages, ces recettes aux dosages précis dont dépend le résultat et donc le succès du ou des rhums obtenus.

Island Cane Rhum : 5 produits authentiques…

Après moult essais et tests, il se sont arrêtés sur 5 catégories bien distinctes : 2 rhums vieux (le XO et le VO), 1 Gold, 1 Rhum Tradition et 1 Agricole auxquels s’ajoute 1 Sirop de Canne. Tout a été étudié et pensé, depuis le design des étiquettes (créations originales d’un jeune graphiste) jusqu’aux plateaux de présentation construits à partir de bois flotté. Rien n’a été laissé au hasard, pas même la soirée d’inauguration et de dégustation de Samedi dernier à laquelle étaient conviés de nombreux restaurateurs et commerçants de l’île ainsi que quelques officiels et célébrités locales, le tout dans une ambiance décontractée donnant soudain des airs de fête à la zone artisanale de Hope Estate d’habitude déserté le week-end.

Mais revenons au breuvage qui nous intéresse : élaborés à partir d’une sélection des meilleures productions guadeloupéennes obtenue à force de persuasion par Christophe, les rhums Island Cane proposent des produits uniques et de grande qualité qui peuvent dores et déjà rivaliser avec les plus grands noms.

Un superbe accueil pour ce nouveau produit

D’ailleurs, à peine une semaine après sa mise sur le marché, on trouve déjà la marque dans les rayons des distributeurs et sur la carte de nombreux bars et restaurants de Saint-Martin qui se sont partagés les 2.000 premiers flacons produits. En effet, ceux-là ne s’y sont pas trompés et ont apprécié, tout comme nous, la rondeur et la saveur très typées des différentes déclinaisons. Fier d’offrir un rhum 100% français et à la traçabilité irréprochable, Olivier nous a fait partager un secret : de vieilles barriques renferment du rhum vieux qui ne sortira d’ici qu’après 6 mois minimum pour donner 15.000 litres d’un extra-vieux qui promet d’être exceptionnel.

Collaro… le parrain

Décidément, il en est qui savent mettre toutes les chances de leur côté pour réussir et ce n’est pas Stéphane Collaro qui dira le contraire puisqu’il a été officiellement intronisé parrain de la marque. Toujours là quand il y a de bons coups à boire, il a d’ailleurs révélé, avec l’accent créole pour l’occasion, que son grand-père martiniquais importait du rhum vers la métropole au début du siècle dernier.

Pour finir, rappelons que la boisson nationale antillaise enivre ceux qui en abusent, mais rend gais ceux qui la consomment avec modération.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.